Ludovic Moreau
Acupuncteur à Marseille

Les énergies perverses

Pour les orientaux, tout est énergie, le ciel, la terre, le corps humain. La seule différence est l’état de transformation de cette énergie. En médecine traditionnelle chinoise, l’énergie condensée donne la matière, dispersée, elle donne le mental.

Dans l’article consacré aux 5 mouvements, on remarquait qu’un sujet en bonne santé était le résultat d’une circulation énergétique harmonieuse à l’intérieur du corps humain mais également entre l’intérieur et l’extérieur.

On remarquait également que cet équilibre était sans cesse menacé et sans cesse rétabli. En médecine chinoise, on considère comme énergies perverses, toutes énergies capables de perturber la circulation énergétique, de perturber les cycles de production et de répression des 5 mouvements.

En médecine chinoise, on considère deux types d’énergies perverses, les énergies perverses exogènes (d’origines externes) et les énergies perverses endogènes (provenant des organes-entrailles et du mental).

Les énergies perverses exogènes

Ce sont les énergies cosmiques : le Vent, la Chaleur, l’Humidité, la Sécheresse et le Froid.

A chaque saison correspond une énergie climatique dominante : le Vent au printemps, la Chaleur en été, l’Humidité à la fin de l’été, la Sécheresse en automne et le Froid en hiver. L’Homme obéit aux lois de la nature, il s’adapte aux conditions climatiques à chaque saison, ainsi, à chaque saison il est protégé contre l’énergie climatique dominante mais pas contre les autres énergies climatiques.

Le Froid, normal en hiver, devient une énergie perverse en été et inversement, la Chaleur, normale en été devient perverse en hiver et peut être responsable de maladie.

En résumé, toutes énergies climatiques anormales pour une saison donnée sont considérées comme énergies perverses.

On considère également comme énergies perverses les énergies climatiques exagérées dans la saison. Un Froid extrême en hiver et une canicule en été sont des énergies perverses.

Enfin, ces énergies perverses peuvent s’associer entre elles et donner par exemple du Vent-Froid, du Vent-Chaleur, de l’Humidité-Chaleur, etc. Dans ce cas, l’énergie perverse est beaucoup plus puissante.

Les énergies perverses exogènes attaquent les régions superficielles du corps. Si l’énergie Wei (défensive) est forte, elle repousse les attaques, sinon, les énergies perverses progressent vers l’intérieur du corps et provoquent la maladie.

La moitié haute du corps est attaquée par les énergies perverses cosmiques (Vent, Chaleur, Froid, Sécheresse) alors que la partie basse du corps est attaquée par l’énergie perverse de la Terre (l’Humidité).

L’énergie perverse exogène n’affecte l’Homme seulement s’il est en Vide de Yang ou lors d’un surmenage physique mais l’ouverture des pores de la peau lors d’une transpiration ou après un gros repas favorise l’infiltration de l’énergie perverse dans l’organisme.

Les énergies perverses endogènes

Les 5 énergies mentales correspondent aux 5 mouvements : la Colère au Bois, la Joie au Feu, la Réflexion à la Terre, la Tristesse au Métal et la Peur à l’Eau. Si à dose modérée elles sont bonnes pour la santé, à l’excès elles deviennent des énergies perverses et nuisent à l’équilibre des cycles de production et de répression.

Les 5 saveurs correspondent aux 5 mouvements : l’acide au Bois, l’amer au Feu, le doux à la Terre, le piquant au Métal et le salé à l’Eau. A dose modérée, chaque saveur stimule le mouvement auquel elle appartient mais en excès, ces saveurs deviennent perverses, troublent les mouvements concernés, perturbent les cycles de production et de répression et engendrent la maladie.

Par exemple, l’excès de réflexion ou une alimentation trop sucrée nuisent à la Rate. La Rate affaiblie entraine de l’Humidité perverse dite Humidité-Interne avec à terme des symptômes tels que: diarrhée, douleurs articulaires, kyste, etc.

Les organes-entrailles peuvent aussi générer des énergies perverses, par exemple, un vide de Rein (Eau) ne pourra plus nourrir le Foie (Bois), l’énergie du Foie va se transformer en Chaleur perverse dite Chaleur-Interne et entrainer vertige, céphalée, oppression, toux (par atteinte du Poumon-Métal). Au niveau de l’énergie du Foie, si cette Chaleur perverse n’est pas calmée, elle peut se transformer en Vent pervers dît Vent-Interne avec des conséquences très graves.

En médecine chinoise, l’apopléxie s’appelle Tchong Fong (attaque directe du vent). Cette maladie correspond à une attaque directe du Vent-Interne sur tous les fronts et peut entrainer coma, hémiplégie, etc.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.