Ludovic Moreau
Acupuncteur à Marseille

La théorie des 5 mouvements

Mieux comprendre la théorie des 5 mouvements

Dans l’article consacré au Yin et au Yang, nous disions que l’été, midi et le Sud appartenaient au Yang et l’hiver, minuit et le Nord appartenaient au Yin. Mais alors, que peut-on dire du printemps, de l’automne, de l’Est, de l’ouest, du matin et du soir.

En Orient, depuis l’antiquité, l’homme a cherché à comprendre la nature et ses mécanismes les plus subtiles. Il a cherché à établir des lois d’évolution et de transformation.

Selon la conception orientale, tous les êtres et toutes les choses peuvent être classés, d’après leurs caractéristiques, en 5 catégories.

Ces catégories portent le nom d' »Eléments » ou de « Mouvements »: mouvement Bois, mouvement Feu, mouvement Terre, mouvement Métal et mouvement Eau.

Ainsi, nous pouvons déjà classer l’été, midi et le Sud dans le mouvement Feu et l’hiver, minuit et le Nord dans le mouvement Eau. Le printemps, le matin et l’Est appartiennent au mouvement Bois, l’automne, le soir et l’Ouest au mouvement Métal. Enfin, le Sud, le Nord, l’Est et l’Ouest ne peuvent exister que par rapport à une référence, le Centre. Le Centre appartient au mouvement Terre.

Bois Feu Terre Métal Eau
Printemps Eté   automne hiver
Matin (6h) Midi (12h)   Soir (18h) Minuit (24h)
Est Sud Centre Ouest Nord

Dans le tableau ci-dessus, nous pouvons remarquer des similitudes ou des analogies à l’intérieur de chaque mouvement.

Dans le mouvement Bois, nous remarquons l’idée de naissance, de commencement.

Dans le mouvement Feu, nous remarquons l’idée d’apogée, de zénith, de maximum.

Dans le mouvement Métal au contraire, nous remarquons l’idée de déclin, de crépuscule, de fin.

Dans le mouvement Eau, c’est plutôt l’idée de stagnation ou de conservation.

Le mouvement Terre est un peut particulier, nous le verrons plus bas.

Si l’on regarde d’un peu plus près, nous constatons un lien très étroit d’évolution ou de transformation  entre ces mouvements. En effet, l’été succède au printemps, l’automne succède à l’été, l’hiver succède à l’automne et le printemps succède à l’hiver. Il en est ainsi pour toutes les évolutions.

Ce cycle est appelé cycle de production et dans le mot « production » il faut comprendre engendrer, nourrir, stimuler. Le printemps et le matin produisent l’été et le midi, l’été et le midi produisent l’automne et le soir, l’automne et le soir produisent l’hiver et minuit et enfin l’hiver et minuit produisent le printemps et le matin.

Mais que dire du mouvement Terre ?

Reprenons le cycle de production, le Bois nourrit le Feu mais le Feu produit la cendre et la cendre est assimilée à la Terre. De la Terre on extrait le Métal. Enfin le Métal à l’état liquide est comparable à l’Eau et l’Eau nourrit le Bois.

Ainsi, dans le cycle de production, le mouvement Terre est positionné entre le mouvement Feu et le mouvement Métal. C’est la période de la fin d’été ou « été indien ». Nous pouvons maintenant compléter le tableau ci-dessous.

Bois  Feu Terre Métal Eau
Printemps  Eté Fin d'été Automne Hiver
Matin (6h) Midi (12h) 15h Soir (18h) Minuit (24h)
Est Sud Centre Ouest Nord
Naissance Croissance Murissement Déclin Stagnation

Dans le cycle de production, le mouvement qui nourrit le suivant est appelé la « Mère » et le mouvement qui est nourrit par le précèdent est appelé le « Fils ».

Le Bois est la mère du Feu et il est aussi le fils de l’Eau.

Si on considère seulement le cycle de production, on constate rapidement que ce cycle provoque un phénomène d’emballement. En effet, si chaque mouvement produit le suivant de façon perpétuelle, le cycle s’emballe et il n’y a pas d’équilibre.

Cycle de répression

Pour maintenir l’équilibre, le cycle de production est indissociable d’un autre cycle, un cycle de répression ou d’inhibition défini de la façon suivante: le Bois inhibe la Terre, la Terre inhibe l’Eau, l’Eau inhibe le Feu, le Feu inhibe le Métal et le Métal inhibe le Bois.

Pour mieux comprendre, utilisons les analogies suivantes: le Bois inhibe la Terre en puisant de la nourriture, la Terre inhibe l’Eau en l’absorbant, l’Eau inhibe le Feu en l’éteignant, le Feu inhibe le Métal en le ramollissant et le Métal inhibe le Bois en le coupant.

theorie des 5 mouvements Ludovic Moreau
theorie des 5 mouvements Ludovic Moreau

Dans le cycle de répression, le mouvement qui inhibe est appelé la « Grand-mère » et le mouvement qui est inhibé est appelé le « Petit-fils ».

Le Bois est la grand-mère de la Terre et il est aussi le petit-fils du Métal.

Les cycles de production et de répression forment un système d’autorégulation naturel: Le Bois inhibe la Terre, mais la Terre produit le Métal et le Métal inhibe le Bois. Ce système d’autorégulation est identique pour tous les mouvements.

Les cycles de production et de répression forment un équilibre dynamique sans cesse menacé, sans cesse rétablit, c’est l’équilibre de la vie.

Il arrive justement que cet équilibre soit rompu par des agressions externes (exogènes) ou internes (endogènes), on parle alors de phénomènes d’invasion ou de révolte, d’empiètement ou de mépris.

Par exemple, un mouvement en excès va envahir le mouvement qu’il inhibe à l’état normal et en même temps il va se révolter contre le mouvement qui l’inhibe à l’état normal. Le Bois en excès va envahir la Terre et l’épuiser et en même temps le Bois va se révolter contre le Métal qui ne pourra plus le contrôler (c’est clair !!!! ou je répète).

A l’inverse, un mouvement en insuffisance ne pourra pas contrôler le mouvement qu’il inhibe à l’état normal et par contre il sera opprimé par le mouvement qui l’inhibe à l’état normal. De plus, le mouvement en insuffisance ne pourra pas nourrir son fils, ce qui va l’affaiblir à son tour et il va épuiser sa mère qui sera également affaiblie.

L’invasion ou empiétement correspond à une exagération du cycle de répression et la révolte ou le mépris correspond à une inversion du cycle de répression.

Les 5 mouvements en Médecine Traditionnelle Chinoise

Eh oui, c’est quand même ce qui nous intéresse. L’Homme est un élément de la nature, il obéit aux même lois. Depuis des siècles, les médecins chinois ont observé le corps humain et son fonctionnement. Ainsi, les organes, les évolutions et les transformations physiologiques ont été classés selon la théorie des 5 mouvements.

Le tableau suivant donne une idée assez complète des éléments nécessaires en Médecine Traditionnelle Chinoise.

  Bois Feu Terre Métal Eau
5 saveurs Acide / aigre Amer Doux Piquant Salé
5 couleurs Vert / bleu Rouge Jaune Blanc Noir
5 énergies Vent Chaleur Humidité Sécheresse Froid
5 transformations Naissance Croissance Transformation Déclin Stagnation
5 saisons Printemps Eté Rein Automne Hiver
5 organes Foie Coeur Rate Poumon Rein
5 entrailles Vésicule biliaire Intestin grêle Estomac Gros intestin Vessie
5 sens Yeux Langue Bouche Nez Oreille
5 couches Muscles Vaisseaux sanguins Chair Peau / poils Os / moelle
5 éléments psychiques Colère Joie Soucis Tristesse Peur

Dans le tableau ci-dessus, regardons de plus près les éléments classés dans chaque mouvement. Selon la Médecine Chinoise, les éléments classés dans un même mouvement ont un lien très étroit.

Par exemple le mouvement bois: Un excès de colère trouble l’énergie du Foie et un trouble du Foie entraine un trouble de la vue et des douleurs musculaires. Mais ce lien fonctionne dans tous les sens et pour tous les mouvements. Ainsi, si un sujet présente des troubles de la vue ou des contractures musculaires, le praticien cherchera s’il y existe un déséquilibre énergétique au niveau du Foie et si le sujet est colérique.

De même un excès de soucis ou de réflexion trouble l’énergie de la Rate est entraine des troubles de la digestion et diarrhée.

Si l’on reprend tous ce qui a été dit plus haut, chez l’Homme, les cycles de production et de répression en équilibre indiquent un sujet en bonne santé mais si cet équilibre fragile est rompu, c’est la maladie.

Par exemple, un excès de colère entraine une plénitude énergétique du Foie (avec symptômes de céphalée et yeux rouges). Dans ce cas, le Foie (Bois) va envahir la Rate (Terre) avec symptômes digestifs et diarrhée. Mais le Foie (Bois) va aussi mépriser le Poumon (Métal) et entrainer de la toux.

Selon ce processus pathologique, on peut s’apercevoir qu’une grosse colère entraine un ensemble de déséquilibres et donc un ensemble de symptômes.

Ces cycles de production et de répression ainsi que les processus pathologiques associés montrent à quel point la Médecine Traditionnelle Chinoise est une médecine holistiqueque la pathologie d’un organe a obligatoirement des conséquences sur les autres organes. Les théories du Yin et du Yang et des 5 mouvements constituent les bases fondamentales de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Lors d’une consultation, le praticien cherchera toujours à classer les symptômes dans les 5 mouvements et à déterminer si ces symptômes sont de types Yin ou Yang avant d’envisager un traitement.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.